Le bruit de l'herbe

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 31 octobre 2006

2e Festival d'Accordéon à Bernay

Le 2e festival d'Accordéon se déroulera le 3, 4 et 5 octobre 2006 à Bernay.

Au programme, un mélange de jazz, de musette, de folk, de klemzer... pendant 3 jours. Et pour les accordéonnistes en herbe ou confirmés, une master-class le dimanche 5 novembre à la librairie Rouge et Noir.

lundi 11 septembre 2006

Ciné-Club de Bernay, la reprise

La Boite à Films, "Le Ciné-Club" de Bernay reprend ses séances du Jeudi soir au Cinéma Le Rex à partir du 14 septembre (cette semaine).

Au programme :

  • Volver de Pedro Almodovar en VO sous-titré avec Penelope Cruz, Carmen Maura...
  • Marie-Antoinette de Sofia Coppola, VO ST, le 21 septembre 2006.
  • L'immeuble YACOUBIAN de Marwan Hamed (film égyptie) en VO ST (durée 2h52), le 28 septembre 2006.
  • FLANDRES de Bruno Dumont, le 5 octobre 2006.
  • MON NOM EST TSOTSI de Gavin Hood (film Sud Africain), VO ST avec l'association Bernay-Burkina, le 12 octobre 2006.
  • LE VENT SE LEVE de Ken Loach, VO ST, le 19 octobre 2006.

La vache et le prisonnier, la suite...

Après quelques temps d'absence, je m'aperçoie que je n'ai pas raconté la suite de la séance de cinéma en plein-air.

Quel plaisir de revoir sur grand écran ce film d'Henri Verneuil surtout que la copie du film est en bon état.

Le problème des séances au grand air, c'est que le public qui n'est pas toujours au fait d'une règle très importante (surtout pour les autres spectateurs) : le cinéma ce n'est pas comme à la maison devant la télévision, on ne commente pas l'action. Et bien j'avais derrière moi un adepte du commentaire à tout va ! Il a commencé avec le générique pensant que ses voisins n'étaient pas capable de le lire. Enfin, ce n'est surement pas sa motivation car il répétait uniquement quelques môts ou noms d'acteurs. "Ah... Fernandel ! Marguerite, Ah Verneuil...". Que faire, lui expliquer que ce n'est pas l'endroit pour montrer à tout le monde qu'il sait lire, que là c'est du cinéma pas un série sur TF1 ! C'était briser la règle sus-rappelée. Après 5 minites de ce manège, n'y tenant plus : "Chut !!!!". Je pouvais me replonger dans le film de Verneuil.

Tout se passait bien jusqu'à ce que le ciel menace. Quelques éclairs, quelques gouttes d'eau. L'orage s'est abatu simultanément sur nous, pauvres spectateurs et sur Fernandel tentant de fuir l'Allemagne pour la France avec Marguerite, sa compagne d'infortune. Les uns craingnant plus la pluie que la foudre se réfugient sous les arbres du jardin de la mairie, les autres courrent laissant les chaises vides. Fernandel s'abrite lui aussi mais plus personne ne le regarde. Le film s'arrête alors que l'orage redouble de puissance. Dommage il ne manquait qu'une demi heure pour voir Marguerite et Fernandel sur les Champs élysés.

vendredi 21 juillet 2006

La vache ! Un prisonnier...

Ce soir à 22h30 un événement culturel d'importance à Bernay. La projection publique en extérieur d'un film.

Un fois par an, le service culturel de la ville de Bernay "offre" une projection en plein air. Comme nous sommes en Normandie, cette année le thème est "La Vache".

Top : Je suis un film, avec un grand acteur comique français, en noir et blanc (enfin j'espère qu'ils ne projetteront pas la version colorisée)...

Et bien, alors ! La vache et le prisonnier bien sur. Le célèbre film d'Henri Verneuil avec Fernandel sorti en décembre 1959.

Le pitch : En 1943, Charles Bailly joué par Fernandel, prisonnier de guerre français, décide de s'évader et de retourner en France. Il ne trouve comme stratagème qu'une vache, Marguerite joué par elle même, et un seau de lait pour traverser l'Allemagne de part en part.

Espérons que la pluie ne sera pas au rendez-vous ! Rien n'est moins sur.

mardi 11 juillet 2006

Ainsi font, font, font les petites marionnettes...

Bernay (c'est ma ville depuis 2 ans maintenant) est devenu pendant 4 jours la capitale des marionnettes. Incroyable, moi qui bêtement pensait que les pestacles de marionnettes n'étaient que pour les enfants, et bien raté. Evidement mon dernier spectacle datait de mon enfance ! Un guignol assurément.

Plus de 15 compagnies d'origines diverses (France, Belgique, Amérique du sud...) ont présenté plus de 19 spectacles devant des spectateurs riants, émus, attentifs d'enfants et d'adultes. C'est la 7ème année que l'Amicale laïque Le temps des cerises organise ce festival.

Totalement surpris et séduit par la qualité, le mélange des genres mi-théatre "humain", mi-marionnette, la variété (théâtres d’objets, d’ombres, marionnettes à gaines, à tringles, à fils, marottes...). C'est incroyable ce que l'on peut faire passer comme idée, comme émotion avec trois fois rien. Enfin trois fois rien, c'est vite dit. Construire une marionnette : une boîte de conserve, 2 pastilles pour les yeux, une brosse à dent et hop en avant pour les aventures de "Blanche-Brosse et les 7 nains". C'est un des tableaux présenté dans "le Polichineur des tiroirs" par la Compagnie des Chemins de Terre et le professeur de philosophie Olaf Stevenson. Tout est dans l'écriture, la mise en scène, le jeu avec le public.

Plus classique, un spectacle où une puce gagne sa vie en sautant dans un saut, "Le sot de la mort".

Délirant, "Molière et les 7 nains" par la Compagnie des Chemins de Terre où s'oppose la pièce de Molière "l’école des fourberies du bourgeois imaginaire, malade et volant malgré lui" et "Banche-neige". Rires assurés.

Sérieux, "J'ai faim" par la Compagnie PIPASOL révèle ce que serait la nourriture et les consomateur en 2050. Un vision assez noir de la société de consomation et de malbouffe qui se prépare. Les marionnettes de rat me rappelle la BD de Ptiluc "Face de Rat" où l'on voit des rats mort de rire lisant la Peste d'Albert Camus.

Je suis réconcilié avec les marionnettes jusqu'à l'année prochaine. Tous à Bernay en 2007 pour les marionnettes !

Le programme de cette année est visible içi.

samedi 24 juin 2006

Attention au départ, en voiture

En voiture, en voiture. Pssss, il faut toujours se presser. Et moi qui voulais ne plus me presser.

Un deux trois…
Vous DEVENEZ cet arbre
Un deux trois…
Vous êtes un arbre...

La suite par ici

En route vers la normandie, le pays ou l'on peut entendre le bruit de l'herbe qui pousse.